LE BULLET JOURNAL

Le Bullet Journal est une méthode d’organisation inventée par Ryder Carroll, designer New-Yorkais. Ryder Carroll nous explique dans son livre la naissance de cette méthode qui remonte à son enfance : problème de concentration et d’organisation. Il a trouvé une idée pour mettre de l’ordre dans tout cela et avec le temps, en a développé une méthode. C’est à peu près en 2016, que nous allons voir débarquer cette méthode en France.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’aujourd’hui, « bujoter » est avant tout une méthode d’organisation et pas seulement une démonstration de talents de dessinateurs. Quand j’ai démarré dans le bullet, j’avais l’impression que je n’y arriverais jamais parce que je ne savais ni dessiner, ni écrire à la façon «brush lettering ».

Et surtout, je partais avec un apriori : j’ai déjà tout dans ma tête, pourquoi passer du temps à la consigner dans un carnet ?

En achetant le livre de Ryder Caroll, j’ai alors démarré de la base. A quoi correspond cette méthode, son origine, quelle est son but ? Que va-t-elle m’apporter ? Et surtout, pourquoi ?

Par où commencer ? 

Comment débuter un Bullet Journal ?

 

Lorsque vous débuterez la méthode du « bujo », je vous conseille de commencer par le livre de ryder Carroll. C’est la base. Ensuite d’autres livres comme celui de Julie Goudot : Petit Guide pour Grand Bullet, vous aideront à progresser et devenir de plus en plus autonome sur cette discipline. L’avantage du bullet, c’est qu’il ne vous faut pas beaucoup de matériel pour démarrer (à la différence du scrap, même si cela n’a rien à voir) : un carnet et un stylo, à la limite une règle.

 Au début, vous irez à tâtons, beaucoup même. Il faut mémoriser les termes, le nom des items : tâches, événements, tâches effectuées…, l’ordre des feuilles, les collections, la pagination. Donc je vous conseille de commencer, de vous lancer, tant pis si c’est moche, raturé, barré. L’idée c’est de trouver ses marques et de s’approprier le « concept » de cette méthode. Avoir le livre à côté de soi et avancer tranquillement sur chaque page est une bonne aide pour débuter.  

Les premières pages, premières tâches ne seront pas toujours notées au bon endroit, pas bien reportées mais le plus important, c’est d’essayer. Pour moi, prendre le pli a été de noter mes pensées dans la feuille quotidienne.

Ça, c’est vraiment ce qui a marqué le début de l’aventure pour moi.

Le bullet Journal avec plus d’expérience…  

Quand vous maitriserez la méthode, les collections personnalisées, les migrations, les trackers, alors c’est là que vous pourrez commencer à vous amuser sur le visuel. Parce que finalement, ce n’est pas ce qui compte. Le Bullet, c’est une façon d’améliorer sa vie, de régler des problèmes, de prendre du recul ou de la hauteur. De voir loin et de pouvoir accéder à ses projets, à ses rêves !

SUIVEZ-MOI

Toute les créations sont originales, uniques, réalisées, en France, à Lyon. 

Pour plus d'inormations : 

lestendressesdemary@outlook.fr